Microcrédit communautaire : Un rêve qui prend forme -L’histoire de David

Classé dans : Non classé | 0

L’histoire de David est une des histoires des membres des groupements de microcrédits communautaires encadrés et accompagnés par CASOBU.

David dans son atelier de couture qu'il a ouvert grâce aux crédits reçus dans le groupe de microcrédit communautaire.

David fait partie d’une communauté de réfugiés qui a été déplacé d’un site à un autre. Cette communauté se trouve à Maramvya, à quelques kilomètres de la ville Bujumbura. Une communauté d’hommes, de femmes et beaucoup d’enfants. Dans un premier temps, alors qu’ils étaient dans un autre site, les conditions de vie ne leur permettaient pas de survivre. Sans travail, ni de terres à cultiver, ils leur étaient difficiles de tenir le coup. Ils pouvaient survivre  grâce aux aides qui n’étaient pas aussi régulières que cela.

Dans le cadre de l’encadrement des groupements de microcrédit communautaire, David et la communauté ont été sensibilisé. David fait partie de ceux qui ont intégré le groupe. Père de deux enfants, sans travail, il lui était difficile de subvenir aux besoins de sa famille. Pourtant, David connaissait le métier de couture mais il lui manquait le matériel. En intégrant le groupe et grâce à l’éducation financière, David a peu à peu appris à gérer le peu de moyens qu’il avait en faisant l’épargne. Il a reçu un crédit qui lui a permis d’acheter une machine à coudre.

La machine à coudre a changé sa vie. La couture est devenue une occupation fixe qui  lui rapporte des revenus. C’est une joie pour lui de pouvoir subvenir aux besoins de la famille. David continue à participer dans le groupe de microcrédit communautaire une fois la semaine, et pense déjà aux autres activités qui peuvent renforcer le revenu. Il rêve ouvrir un grand atelier de couture et intégrer sa femme dans le métier.

Le programme d’éducation à l’épargne et au crédit via le microcrédit communautaire est un programme développé à travers divers projets où CASOBU accompagne les bénéficiaires dans la formation et l’encadrement à l’épargne, au crédit ainsi qu’à la gestion des activités génératrices des revenus. Le programme a déjà touché près de 2500 bénéficiaires.

L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *