ARTE: D’une vie sans repère, Jean-Marie est devenu un modèle du changement

Classé dans : Non classé | 0

Après 11 ans de séparation et de conflit avec sa famille, Jean-Marie a appris à faire face aux contrariétés de la vie avec détermination. Hélas rejeté par les siens et sa communauté et longtemps menant une vie d’errance, le passage de Jean-Marie au projet ARTE a bousculé positivement son savoir-vivre et a amélioré son bien-être à travers son AGR- Activité Génératrice de Revenu  de Savonnerie. Dynamique et apprécié, il parvient désormais à subvenir à ses besoins et assister sa famille. Jadis incompris, Jean-Marie est un jeune résilient qui a pu surpasser les obstacles en profitant des opportunités qui lui ont étés offertes.                                                                 

Jean-Marie BIGIRIMANA est un jeune du 1èr cycle de la  Formation Technique dans le cadre du projet ARTE qui intervient dans 9 zones de la Mairie de Bujumbura en faveur des jeunes démunis. Très engagé et passionné par la filière savonnerie, il a en outre bénéficié de la sensibilisation sur la résolution pacifique des conflits, la résilience et l’employabilité. Appuyé en entrepreneuriat, il a acquis un savoir-faire et un savoir-vivre qui lui ont  permis de vivre en harmonie avec  lui-même et avec son entourage. « Avant d’intégrer le projet ARTE, j’étais sans repère et la vie pour moi n’avait pas de sens », affirme-t-il tout en coupant de petits morceaux de savons en fabrication.

« Du garçon difficile à un jeune homme responsable et apprécié par la famille et la communauté, mon fils a complètement changé » reconnait Melchior N. Le père de Jean-Marie a exprimé sa gratitude envers le projet ARTE pour les efforts dans le suivi du jeune à travers une médiation  facilitée entre lui et son fils « perdu »  qui a permis de renouer une confiance longtemps brisée.

Conscient de son passé,  Jean-Marie a vite compris qu’il doit vivre le présent avec courage et passion du métier et voir le futur avec optimisme. Après l’effort, viendra le succès, tel illustre son leitmotiv. « Aujourd’hui, je suis responsable de ma vie, tout en respectant et en donnant de la valeur aux autres », s’exprime-t-il posément.

Grâce aux revenus de son initiative entrepreneuriale, Jean-Marie a désormais compris son rôle d’acteur du changement, il a recouvert son autonomie et sa réputation. Il contribue autant que possible au développement de sa famille et de sa communauté.

Le renforcement des capacités aux jeunes vulnérables et aux membres de leurs familles sur les compétences à la vie et la résilience est un des axes du projet ARTE. Jean-Marie est parmi 915 jeunes sensibilisés sur ces thématiques durant la phase de formation technique, de même que 788 parents , durant les 4 cycles du projet ARTE, mis en œuvre par AVSI et ses partenaires OPDE et CASOBU, grâce au soutien du financement de l’Union Européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *