Femmes en train de labourer les champs

Le Cadre Associatif des Solidaires du Burundi, soit CASOBU en sigle, est une
association sans but lucratif créée le 10 décembre 2000. Il fût agréé par le Ministère Burundais de l’intérieur, le 10 mai 2002 par l’ordonnance ministérielle n°530/297.

La vocation du CASOBU est de contribuer à la réduction de la pauvreté en appuyant les efforts de développement des pauvres des milieux ruraux et urbains du Burundi à travers les projets de développement durable.

Dans ses actions pour atteindre cette mission noble, il développe chez les bénéficiaires les valeurs d’unité, de dignité humaine, d’intégrité, de ponctualité et de fraternité universelle.

L’association est née dans un contexte particulier de l’histoire du Burundi. Une histoire marquée par une guerre qui sévissait dans ce pays jadis appelé « Le pays du lait et du miel ». L’association est née d’une initiative d’un groupe de membres du Mouvement des Focolari, animés par un esprit de voir le retour de la valeur de l’Ubuntu qui régnait depuis longtemps au cœur de l’Afrique; ils ont décidé de ne pas rester indifférents face à la situation qui prévalait à cette époque.

Dès lors, toute activité de CASOBU est initiée et exercée avec un intérêt de créer plus d’unité et d’épanouissement socio-économique chez les communautés. Chaque action de l’association vise un renforcement de solidarité des collectivités. CASOBU promeut l’innovation et l’émergence d’un cadre d’apprentissage dans le domaine de l’éducation financière à travers les projets de microcrédit communautaire.

Les multiples interventions de CASOBU s’inscrivent également dans les domaines de l’eau et assainissement, la sécurité alimentaire, la résilience socio-économique des jeunes et des femmes et l’assistance sociale

La zone d’intervention de CASOBU se limite sur le territoire burundais.Les actions de CASOBU ont déjà atteints huit provinces sur dix-huit que compte le Burundi